Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Close

Management en entreprise : les avantages des neurosciences

Le fonctionnement du cerveau est aujourd’hui de mieux en mieux compris grâce aux neurosciences. Ces connaissances apportent notamment un éclairage sur l’impact des décisions et des relations. C’est par exemple le cas dans le cadre professionnel. Les sciences cognitives prennent une part grandissante dans la compréhension du cerveau pour optimiser le management en entreprise.

Définition du neuromanagement

Les neurosciences reposent sur le développement de connaissances sur le fonctionnement du cerveau. Elles éclairent ainsi toutes les sphères du quotidien, y compris dans l’entreprise. Quand elles concernent le management, on parle de neuromanagement

Dans ce cadre, elles expliquent les leviers de la motivation au travail, de l’engagement et de l’investissement personnel, de la coopération, de la prise de décision ou encore du bien-être en entreprise. Elles montrent notamment que le cerveau a besoin de compartimenter et de hiérarchiser les idées pour apporter des réponses adéquates et pour fonctionner efficacement. 

Elles démontrent également que le stress a des effets négatifs sur la capacité de réflexion et sur la prise de décision. Des explications sur l’efficacité des temps collaboratifs sont également apportées par les neurosciences. Les neurosciences sont donc un outil très pertinent pour augmenter les performances dans l’entreprise, en permettant d’y adapter le management.

Avantages des neurosciences en entreprise

Il est tout à fait possible de mettre les bénéfices des avancées en neurosciences au profit du management en entreprise. En effet, en mettant en lumière les paramètres dont le cerveau a besoin pour fonctionner le mieux possible, on comprend mieux les leviers de motivation et ce qui peut fonctionner pour optimiser le travail des collaborateurs. Il devient possible de mettre en place un environnement qui favorise l’épanouissement, l’investissement, l’engagement.

A l’heure actuelle, seuls 6 % des salariés français disent être motivés par leur emploi. Un management qui met à profit le fonctionnement du cerveau et l’impact des émotions sur les prises de décision, aide à la coopération et à la prise de décision dans le quotidien de l’entreprise. 

D’une manière plus générale, le neuromanagement favorise les performances individuelles en stimulant la créativité, l’innovation, en réduisant le stress et en limitant ainsi les risques de burn-out. Il peut ainsi être utile pour expliquer les tensions ou les mal-être ressentis dans un service. La dimension affective est considérée à sa juste valeur pour mettre en place un fonctionnement optimal dans l’entreprise.

La cohésion d’équipe est également meilleure. L’intelligence émotionnelle joue en ce sens un rôle majeur. Mieux compris, les collaborateurs se sentent plus mobilisés. Les neurosciences éclairent les interactions, les besoins et attentes de chacun, améliorant ainsi les relations. En créant ainsi une dynamique positive, un leadership axé sur les neurosciences facilite la conduite des projets. 

Comment utiliser les neurosciences au service du management ?

A partir des connaissances grandissantes dans le domaine des neurosciences, il est plus facile d’adapter le travail au fonctionnement du cerveau. Il devient possible d’agir sur les modèles traditionnels de leadership pour rendre les équipes plus performantes. Pour cela, plusieurs pistes peuvent être envisagées.

Il s’agira par exemple de chercher à respecter le rythme de chaque collaborateur, de développer les activités d’apprentissage, d’éviter le multitasking. En effet, le cerveau est plus efficace en traitant une tâche à la fois, au moment approprié, et avec une dimension de plaisir.

La mise en place de techniques de communications non violentes, d’écoute active, d’attention aux signaux non verbaux, sont également de mise. Des journées de formation sur ces sujets peuvent d’ailleurs être mises en place. Les managers deviennent des soutiens qui écoutent, aident et valorisent leurs équipiers. La confiance des équipes est accrue, leur autonomie aussi. En stimulant ainsi les émotions positives, l’impact est grand sur le travail des équipes. 

En permettant de savoir de mieux en mieux comment fonctionne l’esprit et le cerveau, les neurosciences peuvent avoir des impacts très positifs sur le management en entreprise. Petit à petit, des bienfaits durables pourront être dégagés par un leadership fondé sur les découvertes en neurosciences.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *